Comprendre Les Dons De Votre Formation

Cycle préparatoire de texte

/ — le réservoir de réserve pour l'eau, 2 — le pupitre de commande, 3 — le détendeur du bec, 4 — les soupapes de sûreté, 5 — la pompe de main, 6 — la pompe électrique, — elektrokon-takgnyj le manomètre,, le FOND et DAOU-EN CONSÉQUENCE le détecteur supérieur, inférieur et áóáÓ¿®¡«ú« des niveaux

Avant le travail il est nécessaire absolument de contrôler la densité de toutes les liaisons du soudeur acétylénique. Au terme du travail de l'appareil éloigner les restes du carbure de calcium,. Soigneusement laver les parties séparées de l'appareil, les conduites de gaz.

Les fourrages concentrés préparent, en se servant du schéma suivant : le Nettoyage — le concassage — ( — — le mélange. Les schémas ouvriers servent pour le choix technologique «í«ÓÒñ«óá¡¿n.

Les travaux liés à l'influence directe sur les animaux (les injections, le marquage, le bout des cornes, des sabots), doivent passer dans les machines-outils spécialement équipées ou les locaux avec l'utilisation des divers fixateurs mécaniques.

La norme de la distribution du fourrage règlent, en changeant la vitesse du mouvement du transporteur transversal ou la vitesse du mouvement du tracteur. À la distribution du fourrage le tracteur travaille sur les premières et deuxièmes transmissions. Un -10 peut assurer l'arrivage et la distribution des fourrages à la ferme à 3.400 vaches. À l'arrivage des fourrages des pâturages, ainsi que sur les grandes fermes et les ensembles avoir quelques distributeurs.

On ne peut pas éteindre l'inflammation qui a résulté du court-circuit des fils l'arc électrique brûlant l'isolation des fils et d'autres éléments, qui peuvent se trouver sous tension, par l'eau. L'eau l'installation électrique, c'est pourquoi son application peut amener à la défaite par le courant (dans le courant sur la terre) et aggraver la position. La flamme dans ces cas cassent par le sable, éteignent par le gaz carbonique des extincteurs comme (-2, -5, Oou-.

L'oxygène des ballons d'oxygène au contact enflamme tout de suite les huiles et d'autres produits pétroliers. Pour cette raison on ne peut pas admettre les atteintes de l'huile sur l'armature oxygénée et les ballons d'oxygène. Les liaisons glissant dans l'équipement oxygéné graissent avec l'eau savonneuse.

Les conditions zootechniques définissent les montants suivants des particules du fourrage : le coupage de la paille et le foin pour les vaches—. 4. L'épaisseur du coupage pour les vaches 1,5, pour la jeune bois — 0. 1. Izmel'-tchennye les fourrages concentrés pour les vaches doivent avoir le montant des particules 1. 4 mm. Le montant des particules du tourment de foin (d'herbe) ne doit pas »óÙÞáÔý 2 pour les animaux. Au signet du silo avec le supplément cru leur coupage ne doit pas excéder. 7 mm. Les tiges ensilées concassent jusqu'à 1. 8,0 voir

Le 1-corps; 2 — le tube; 3 - le tube amenant d'eau; la 4-isolation; 5 — l'élément électrochauffant; le 6-bloc de la mise à la terre; le 7-thermorégulateur; 8-razdelitel'; 9-poplavkovyj le mécanisme; la 10-soupape; 1 1-couvercle; 12-poil'naya la coupe.

La place : F =QC × Tn / ( × vers × h), où Qc - la sortie de vingt-quatre heures du fumier, Tn — la durée de la conservation du fumier (100 jours), - la densité du fumier (0,7 /, vers - le coefficient du remplissage du dépôt (0, h - la hauteur de l'emballage du fumier (2).

Les exigences principales. Les fourrages ont l'origine végétale. Distinguent les fourrages grossier (la paille, le foin,, savoureux (le silo,, ), vert (ÔÓáóá,, concentré (le grain, le tourteau, la presse sèche etc.). Les déchets laitier, de viande et. De l'industrie poissonnière, le lait écrémé, et le tourment de poisson font le groupe des fourrages de l'origine animale. Minéral de la fertilisation (la craie, le sel, le coquillart etc.), synthétique (, ammoniacal de l'eau, de vitamines et la fertilisation, les microéléments insérant (le cuivre,, le fer etc.), ainsi que les antibiotiques, complètent la base fourragère de l'élevage.

Le foin se trouvera dans le fenil : la longueur – 60; la largeur – 16; la hauteur – 5. Donc le volume d'un fenil fera : 60×16×5 = 4800 la Quantité de dépôts nécessaires : le volume du fourrage – 8 215; le volume d'un dépôt – 8400; le coefficient de l'utilisation d'un dépôt – 0,9; η (des dépôts) = 8 215 / (4800×0, = 1,91 ≈ 2 (les dépôts.